Workshop
Thérapie
Modus Operandi
Contact

La philosophie du mouvement



Taï Chi Chuan et voies de connaissance ou comment passer de l’eau au feu


s'intéresser aux mouvements du coprs physique amène la possibilité de percevoir l'intime, le moteur énergétique, ondulatoire. Peut-on en déduire qu'il serait possible de sortir du champ visible?


La structure du mouvement dans le corps repose sur un mouvement perpétuel inhérent au système nerveux archaïque. Au repos, l’absence de mouvement visible résulte d’une pause de ce mouvement perpétuel, décidée par les centres supérieurs.

Nous pensons décider d’un mouvement volontaire mais en fait nous cessons simplement, provisoirement, d’inhiber le mouvement. Nous avons l’impression de contrôler le mouvement, mais en réalité c’est son expression que nous contrôlons. Le mouvement est latent au fond de nous, son silence résonne en écho aux musiques des planètes et des étoiles. Le mouvement générique de tous les mouvements extériorisés est lemniscateLemniscate : 8, ∞, etc.... Le grand vortexVortex (du latin «retourner») : Tourbillon (mécanique des fluides) ; forme spiraloïde utilisée pour évoquer l’infini. de la vie se tapit en silence dans la mémoire neuronale ; il est pure vigilance, tigre prêt à bondir.

Ce langage au fond de soi, ce langage du mouvement, le Taï Chi en est l’alphabet et la syntaxe. La formeForme : Enchaînement des 108 mouvements du Taï Chi Chuan (style Yang originel). montre le corps en mouvement, en adéquation à l’intentionIntention : à rapprocher du grec enteinein, «tendre l’arc» qui préside au geste.

Le mouvement du Taï Chi ne bloque pas l’énergie, ne gaspille pas l’énergie - c’est en cela que c’est un modèle de vie. Alors le mouvement des idées se met à tourner autour du mouvement du Taï Chi : changeant de regard, on observe les concepts en diversifiant ses points de vue. De là, la matière peut devenir quantiqueQuantique : Relatif à une théorie de la physique qui considère qu’un objet est à la fois onde (énergie, vibration) et particule (corpuscule, matière tangible) ; selon la théorie quantique, la dualité onde-particule est insoluble car l’observation d’un des deux aspects fait disparaître l’autre., et l’acteur du geste juste de décider si la matière devient onde ou particule.

Les focalisations sensorielles multiples produites dans le Taï Chi finissent par placer la conscience dans un état susceptible d’unifier l’intérieur et l’extérieur du corps, d’harmoniser tous les aspects de l’homme tripartite.

Ultimement, le Taï Chi, art unique du mouvement parfait, permet à celui qui en a intégré la syntaxe de penser sa vie dans une dimension transpersonnelle, car la vie est mouvement et le mouvement est transpersonnel.




Vous avez aimé cette discussion, partagez-la sur vos réseaux sociaux préférés :


Haut de la page