Workshop
Massage Bien-Etre Contact & Care FFMBE
Thérapie
Modus Operandi
Contact

Méthode




Une Méthode

Le yang créé quand le yin  croît

Le troisième aspect définissant notre singularité nous ferait oublier de mentionner l’évidence même, comme tout ce qui nous est naturel ne nous semble plus  nécessaire à justifier …   Comme de rappeler que la formation Contact &Care prend forme dans un terreau fomenté par la mère des arts martiaux qu’est le tai chi chuan et de la transmission de François Loutrel,  auprès de ses élèves depuis 40 ans.

Cet art, nous permet non pas de rencontrer une modernité mais, autant la pensée régressive/ progressive chère aux philosophes européens comme Marx, Hegel, Lefebvre et même Sartre, nous renvoient à une progression et à une transduction verticale, autant dire que le tai chi chuan venant des monts Wudang et le principe du yin yang opère dans nos formations en toute humilité, en toute attitude positionné vers le silence qui unit chaque geste dans un moment de paix à réitérer sans commune mesure par le saut qualitatif qu’il procure.

 Une méthode préventive par la méditation en mouvement

 

De même, les dernières recherches en neurosciences sur la cognition nous renvoient que le plus  ancien outil efficace à la cognition serait aujourd’hui le plus actuel : la méditation.  Il s’avère que notre école s’inscrit dans les novations du présent en permettant à toute personne désireuse de retrouver  un positionnement, de rencontrer des outils concrets qui permettent  de retrouver son présent, sa véritable nature et par la même, se propose non pas de devenir soignant mais comme la médecine chinoise s’y applique, de prévenir avant de guérir. Il ne s’agit pas de soigner une conséquence mais de permettre au préalable à la vie de se déployer harmonieusement.

 

 Habiter notre demeure

La formation
Contact &Care est une formation atypique qui éduque à la prévention, qui rééduque à la présence, qui invite à retrouver les briques qui ont construit notre demeure, nous procure un sentiment de sérénité et le goût d’y habiter singulièrement.

Katia Mendez

 




Vous avez aimé cette discussion, partagez-la sur vos réseaux sociaux préférés :


Haut de la page