LEMNISCATE
PROCESSUS

L’illusion de la liberté

La condition humaine est telle que la liberté semble être une illusion, un aveuglement. Le temps et l’espace, le nom, la forme, tout nous montre l’absence quasi totale de liberté individuelle. Dans la tradition chinoise, le temps est associé au Ciel, symbolisé par un cercle. L’espace est associé à la Terre et symbolisé par un carré.

La vie s’inscrit dans une durée. Ce temps linéaire est réactivé par des phases de renouvellement, sans aucune chance de lutte contre cette entropie inévitable, s’il n’est pas perçu comme cyclique. La notion de temps circulaire amène l’espace du corps à contenir la possibilité d’une néguentropie*, par renouvellement cyclique et renaissance.

* La néguentropie se définit comme l’ensemble des forces luttant pour la vie.

“Dans quelle réalité vit celui dont le corps est au passé ?”

L’espace-temps intérieur

Le corps est un espace-temps unique, intriqué avec l’ensemble du vivant. Il n’est pas possible de dissocier temps et espace. Les prises de conscience et la méditation permettent de retrouver un temps intérieur plus vaste que le temps linéaire, dans lequel notre énergie va pouvoir se redéployer et nous montrer la réalité avec plus de lucidité.

Un lieu, un état, un moment est une loi fondamentale à ne pas oublier, afin de nourrir la vie de multiples manières : vivre en conscience, reconnaître en soi ce qui est essentiel, s’abandonner à la joie de l’Être.

Structure énergétique de l’espace temps

Cette mobilité intérieure est à retrouver afin d’observer les différentes facettes de notre personnalité, pour les accepter, voire même les aimer. La connaissance de son tempérament est un atout majeur permettant de relativiser les abus de l’ego. Renouer avec son propre espace-temps intérieur permet le déploiement d’une immense gratitude envers les différents aspects de nous-mêmes, notamment envers ce mental tant réprouvé habituellement. Le mental n’est pas l’ennemi, il est un allié à la disposition de la conscience si nous parvenons à redéployer notre énergie pour l’inclure à sa juste place.

“Le présent n’existe pas, la présence est tout”

Le corps, instrument de la conscience

L’évolution psychomotrice de l’enfant et sa maturation psycho-affective ne constituent pas forcément des conditionnements visibles. Cependant, la nécessité d’un modèle, d’un langage, place le corps dans une position instrumentalisée en fonction de la place déterminée pour un individu. Il sera très difficile d’en sortir. Sociologiquement, le niveau social et les conditionnements familiaux se reflètent par le corps. La gestuelle, les codes de communication non verbale, etc., sont autant d’interactions avec le milieu, nécessaires à l’actualisation du potentiel de la conscience.

“Mon corps de tous les corps est un lieu unique. Ne pas chercher ailleurs.”


Extrait (chap. 4 – p. 446 à 448) de “Manuel pratique de psychoénergétique chinoise” de Lou Yan.

(CHAP. 1 – p.20 – 21)

Ce livre a pour objectif d’accompagner le lecteur à devenir son propre thérapeute.
Il est issu de la méthode Lemniscate Processus, enseignée lors du cursus de formation sur trois années croisant pratique et théorie, la formation Lemniscate Processus “Devenir son propre thérapeute”. Ce manuel reprend les éléments d’un cours majeur de la première année.
La deuxième année est consacrée à l’exploration de la psychoénergétique chinoise, à l’ennéagramme spirituel et à l’émotionnel, la troisième année, au mental et la méditation.

Devenir son propre thérapeute…ce n’est pas apprendre l’automédication mais plutôt apprendre à s’écouter, se connaître, à travers la compréhension de ce qu’est l’être humain en général et la reconnaissance de la singularité de chacun d’entre nous.

L’énergétique chinoise : un trésor pour la connaissance de soi et la santé

Le mouvement général de la vie et de la conscience procède du mouvement complémentaire de deux courants : l’un allant du Ciel vers la Terre et l’autre allant de la Terre vers le Ciel.

Selon la tradition chinoise, entre le Dao, le Ciel antérieur inaccessible, et le Ciel postérieur qui est notre monde intérieur vivant, il existe une interface dont nous allons étudier le fonctionnement.

Au travers de l’exploration des Merveilleux Vaisseaux, nous apporterons des éléments de compréhension de cette fonction centrale qui détermine, régule et recrée au quotidien la bonne santé physique et psychique afin de permettre à chacun de conscientiser son conditionnement, ses faiblesses et ses potentiels. Nous l’étudierons avec un minimum d’apports théoriques d’énergétique chinoise.

Pour devenir souverain, un Homme équilibré entre Ciel et Terre comme cela est décrit par la tradition taoïste, nous devons observer et tenir compte de notre fonctionnement psychoénergétique. Tout d’abord, il importe d’appliquer une méthode de reconnaissance de ses automatismes, qui sont à l’œuvre lorsque le mental reste focalisé sur les mêmes pensées, les mêmes émotions et la même conception de la réalité.

Ensuite il convient d’entamer les étapes associés aux pratiques corporelles et énergétiques. Ce manuel vous permettra de comprendre les influences qui agissent sur notre tempérament et notre santé au travers du fonctionnement des Merveilleux Vaisseaux.

Je souhaite donc au lecteur de faire bon usage de ce manuel afin de s’ouvrir à une vision psychoénergétique de la réalité.

Le livre Manuel pratique de psychoénergétique chinoise est toujours disponible à la vente en ligne ou sur place au Jardin Intérieur.

userhomeuploadphoneenvelope linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram