LEMNISCATE
PROCESSUS
INVITATION à une journée de rencontres autour de « la connaissance de soi et la spiritualité »
 
Comment la connaissance de soi ouvre à une spiritualité incarnée ? Quelles pratiques méditatives me correspondent ? Comment dépasser les obstacles à ma réalisation ? Pourquoi je ressens des empêchements ? … 

Si vous vous posez des questions de cet ordre : je vous propose de nous rencontrer autour de ces thèmes pour une journée de partage, d’ateliers et de pratiques de 9h à 12h et de 14h à 17h le samedi 23 janvier au Jardin Intérieur. 

Au programme, nous verrons les éléments fondateurs de la méthode Lemniscate Processus pour la connaissance de soi,
nous pratiquerons des méditations, exercices, relaxations pour vivre en présence
et aborder comment le corps, les émotions et le mental peuvent être harmonisés pour le développement d’une voie spirituelle : dans la détente, le coeur et la conscience au présent. 

Repas tiré du sac. Attestation de formation délivrée pour vous permettre de vous déplacer en cas de restriction. 
Inscription avant le 20 janvier.

par Lou Yan et le centre de formations Lemniscate Processus
en savoir plus sur le centre de formations : www.lemniscate-processus.com
 
PAF 20 € minimum
INFOS et réservation au 06 48 35 35 47

Les inscriptions pour intégrer le cursus 2021 de la formation “Devenir son propre thérapeute” démarrent maintenant.

Cette année, au vue du contexte, la formation commencera : le 27 mars 2021.

Exceptionnellement, pour toute inscription avant le 31 décembre, le centre de formation vous offre une réduction de 100% pour vos frais d’inscription : ce qui équivaut à 190 euros d’économie.

Plus d’infos au 04 66 26 16 83

Tous les vendredis du 20 novembre au 12 février (hors vacances scolaires), à partir de 19h, en direct sur ZOOM, Lou Yan auteur du Manuel pratique de psychoénergétique chinoise aux éditions Trédaniel propose un temps de partage autour de la santé naturelle.

Préparez vos questions !

N’hésitez pas à transmettre l’info à vos amis…

Infos pratiques de connexion :

Merci de vous connecter 5 min. avant le démarrage de la session
Code ZOOM : 265 215 8828
Lien vers le ZOOM : https://us02web.zoom.us/j/2652158828#success

Contenus de ces webrencontres avec Lou Yan

Chaque semaine, une affection ou maladie courante sera traitée avec comme contenu :

Lou Yan, thérapeute et formateur depuis 40 ans, partage ainsi sa vision et son expérience des arts énergétiques chinois.

Son dernier livre Manuel pratique de psychoénergétique chinoise présente les éléments de base de sa méthode d’accompagnement à l’autonomie : “Devenir son propre thérapeute”.

Le programme date par date :

Vous n’étiez pas disponible ? les voici en rediffusion sur Youtube :

Les webrencontres seront rediffusées sur Youtube au fur et à mesure.

Pour voir nos vidéos et être au courant quand une nouvelle vidéo est publiée : abonnez-vous à la chaîne You Tube du centre de formation Lemniscate Processus.

Voir la 1ère vidéo en rediffusion : sur le maintien de sa vitalité et son immunité
Voir la 1ère vidéo en rediffusion :
sur le maintien de sa vitalité et son immunité

Et pour soutenir le centre de formation : vous avez la possibilité de faire un don en ligne via Hello Asso

Extrait issu du Manuel de psychoénergétique chinoise de Lou Yan (CHAP 3 – p.473 à 476)

Selon l’énergétique chinoise, nous sommes informés des phases de l’élaboration du corps spirituel. Comment ? A partir de l’usine énergétique mise en œuvre dans une orientation particulière grâce aux pratiques, à différentes formes d’attention, de méditation et d’intention. Chacun, grâce à son libre arbitre peut mettre son énergie où il l’entend, dans l’existentiel pour l’essentiel.

Première phase : l’accumulation

La première phase débute par la transformation du Jing en Qi. La relation entre le péricarde et le Triple Réchauffeur consiste à assurer une distribution normale du Jing Qi, le potentiel de base. Ceci nécessite un accord intérieur, afin que l’énergie ancestrale ne soit pas gaspillée er que le redéploiement du Qi corresponde à notre forme d’intelligence.

Il convient de commencer par des pratiques qui vont participer à la première opération d’accumulation dans le Dan Tian inférieur. Cette phase est peut-être la plus déterminante car elle nécessite de comprendre que l’énergie n’est pas une quantité mais une qualité. Cette concentration d’énergie est le centrage qui nous donne une grande liberté dans l’existence. C’est l’acceptation de son énergie potentielle. Cela signifie d’accepter d’être incarné réellement. C’est la phase de la pratique diligente.

Les pratiques du Qi Gong, du Yi Gong, et leur intégration dans la vie courante au travers de gestes conscients, vont mettre le corps dans de bonnes dispositions pour accéder à la respiration interne, la clé pour mobiliser l’énergie du Dan Tian inférieur vers le Dan Tian médiant.

Il s’agit de relaxation du corps pour que l’esprit ne soit pas perturbé par les influences corporelles. Dans le Qi Gong, la relaxation du corps se fait de haut en bas. En méditation, la détente du corps part du bas vers le haut. Vient ensuite le processus de concentration au Dan Tian inférieur. Puis de transmutation du Dan Tian médiant.

Deuxième phase : l’élaboration du corps spirituel

Puis, dans la deuxième phase, c’est le Yi, l’intention et la volonté qui vont mobiliser le Qi et permettre son évolution pour élaborer le corps spirituel. Dans cette phase, la respiration est déterminante. Ce processus demande la relaxation du diaphragme et donc de l’émotionnel inférieur. L’ouverture du cœur libère le petit Shen de la personnalité afin qu’il rejoigne le grand Shen. Ouvrir le cœur signifie accepter le changement. Comme dans tout processus d’amour, le cœur, abandonner, devient serein.

C’est par la réintégration des 8 merveilleux vaisseaux, avec leurs qualités psychiques (les 8 trigrammes de base et leur symbolique procréatrice), de notre corps et de notre psychisme, que l’on perçoit avec conviction ce niveau, que l’Être intérieur est en contact avec le plan créateur en soi.

Si nous assimilons symboliquement cette réintégration (du 8) comme la sortie du conditionnement, le 9 sera l’étape de l’unification (l’éveil). L’étape suivante, la dernière dans l’incarnation, est la réalisation ultime : le 10. Parti des 5 éléments et de l’immanecence du Shen, on arrive au 10, la transcendance du 5.

Cette détermination de la reconnaissance du divin en soi permet la mobilisation de l’attention dans nos pratiques méditatives et dans la vie quotidienne par la suite.

« Pour faire de l’or, il faut de l’or » ; cela signifie que la reconnaissance du divin en soi amène invariablement l’élaboration du corps spirituel et la reconnaissance du Shen individuel, le préparant à la phase suivante qui est sa dissolution dans la vacuité.

“Le vrai miracle n’est pas de marcher sur l’eau ou de voler dans les airs, il est de rejoindre le Ciel en marchant sur la Terre…”

Troisième phase : l’attention pure et la vacuité

La vacuité est «la non expérience absolue». Le retour à la conscience existentiel du moi ordinaire, après une expérience spirituelle de ce type renforce le désir de bien faire, et c’est un écueil supplémentaire sur la voie. La vacuité se présente lorsque l’énergie est là.

C’est le chemin qui compte, pas le but !

Tant que l’on a pas harmoniser les corps, les pensées, et les émotions, l’attention est dispersée. La qualité du corps spirituel, soutenue par l’attention du corps et l’observation psychique va provoquer les conditions de concentration énergétiques propices à développer l’attention pure. On assiste alors à la transformation du Shen en vide. Le corps alchimique change de niveau vibratoire durant toute sa vie : c’est l’œuvre qui s’accomplit. Par le processus d’individuation, l’individualité totalement conditionnée (par la fonction même de la personne) va se libérer ; l’humain devient responsable et conscient de ses actes dans leur dimension créatrice. Le macrocosme est alors semblable au microcosme.

Cela n’est pas inné mais acquis par une démarche individuelle qu’il faudrait découvrir par la connaissance et des expériences existentiels, des rencontres, des grâces, des intuitions, et toutes choses données très souvent par synchronicités.

Lou Yan

lou-yan@le-jardin-interieur.com

04 66 26 16 83

Extrait issu du Manuel de psychoénergétique chinoise de Lou Yan (CHAP 3 – p.469)

Afin de déclencher et de stimuler les forces de guérison très puissantes en nous, l’intelligence du corps, nous devons libérer nos formidables réservoirs d’énergie vitale qui nous mettent à l’abri des maladies et assurent la longévité.

Cela se révèle possible par un entraînement quotidien de la position de témoin, équilibre de la balance entre le créé et le créateur. C’est une posture intérieure de sagesse guérie. L’obtention du silence intérieur se fait par la connaissance, issue de la désidentification aux éléments conditionnants, au corps et à la psyché. Les pratiques de Taiji, Qi Gong, méditation, deviennent un art de vivre de création, sans but, mais qui améliorent la santé, la résilience, la résistance à la maladie, la concentration, la mémoire, l’équilibre émotionnel, etc.

La position de témoin est une école de «magie». C’est le passage entre le créé et le créateur, la porte et le vide qui permettent d’échanger avec le monde invisible, c’est la poésie qui met en mots l’indicible.

“La nécessité d’exprimer à partir de ce point même où la chose est inexprimable…” B. Mialet

Lou Yan

lou-yan@le-jardin-interieur.com

04 66 26 16 83

Afin de vous présenter la méthode Lemniscate Processus, des thématique de connaissance de Soi et la formation “Devenir son propre thérapeute”, Lou Yan et son équipe, organise des ateliers, conférences, temps informels en soirée ou journée…

LES RENCONTRES EN LIGNE (via zoom)

ATELIER-CONFERENCE
Une voie d’éveil à l’Être : par la psychoénergétique chinoise

le 5 décembre, de 17h30 à 19h, avec Lou Yan, sur ZOOM (vidéo en direct)
code d’accès : 265 215 8828
LIEN VERS LE ZOOM (cliquer)

Le programme spécifique de cet événement :

– introduction à la psychoénergétique chinoise
– questionnement sur qu’est ce qu’être son propre thérapeute ?
– présentation de la méthode Lemniscate Processus
– exploration de notions et pratiques d’attention, de centrage et de neutralité

Pour chaque atelier-conférence, un temps de dialogue avec l’intervenant est proposé en fin de session.

Accès libre, donation libre ici :

Plus d’informations : contact@lemniscate-processus.com ou 04 66 26 16 83.

ATELIER-CONFERENCE

le 4 décembre, à 20h30, avec Simon GUILLEMONT, sur ZOOM (vidéo en direct)
code d’accès : 265 215 8828
LIEN VERS LE ZOOM (cliquer)

Le programme spécifique de cet événement :

– introduction à la psychoénergétique chinoise
– questionnement sur qu’est ce qu’être son propre thérapeute ?
– présentation de la méthode Lemniscate Processus
– exploration de notions et pratiques d’attention, de centrage et de neutralité

“Nous découvrirons ensemble ce qu’est la psychoénergétique chinoise, la place qu’elle occupe dans la vision taoïste de la connaissance de soi et l’intérêt qu’elle apporte quand à notre capacité à nous stabiliser dans un état de bien-être physique et émotionnel.”

Pour chaque atelier-conférence, un temps de dialogue avec l’intervenant est proposé en fin de session.

Accès libre, donation libre ici :

Plus d’informations : contact@lemniscate-processus.com ou 04 66 26 16 83.

à Avignon

le 12 décembre, de 15h à 18h, avec Chloé Gaspari, Nicolas Ducastel et Lou Yan

en savoir plus sur la formation “Devenir son propre thérapeute” grâce à la psychoénergétique chinoise

Bonjour,

vous souhaitez découvrir la psychoénergétique chinoise ? pratiquer la méditation en étant accompagné-e ? apprendre les techniques de centrage, de détente, de massage et de respiration pour la conscience ?

Lou Yan propose des retraites et stages cet été :


Hébergement

Sur place :

A proximité :


Repas

La proposition de repas sur place dépendra des nouvelles mesures sanitaires. Différentes possibilités seront explorées en fonction de la règlementation :

en savoir plus – infos auprès de Lucie 06 48 35 35 47

EXTRAIT du Manuel pratique de psychoénergétique chinoise, paru aux éditions Trédaniel en février 2020 – par Lou Yan

CHAPITRE 1 – p. 22 à 26

La méthode Lemniscate Processus commence, pour vous, par un livre (ou cet article !) . Les instructions données ici ont pour but de forger les outils du quotidien pour dépasser nos conditionnements, développer une conscience accrue de notre véritable nature et ouvrir de nouvelles perspectives sur notre devenir.

La spécificité de cet ouvrage est d’emmener le corps dans l’aventure du décryptage psychologique. La connaissance de soi s’inscrit au niveau énergétique du corps. C’est dans le corps que repose toute possibilité de communication avec les différents feuilletages de la conscience. C’est donc en l’explorant de l’intérieur que l’on devient son propre thérapeute, plutôt qu’en cherchant une aide extérieure.

Qu’est-ce que “devenir son propre thérapeute” ?

À travers mon interaction avec les patients et les élèves, s’est dessinée une évidence : on ne peut que “montrer”. On n’apprend jamais vraiment quoi que ce soit à autrui, pas plus qu’on ne guérit les différents niveaux de l’Être de l’extérieur. En tant que vecteur de transmission : on accompagne et catalyse. Ce livre est le compagnon du chemin que vous entreprenez. Pour cela, il est nécessaire de se libérer des anciens systèmes de croyance et de s’adapter aux nouveaux paradigmes, dans le quotidien, à l’écoute de soi-même, du monde et de l’autre.

Être son propre thérapeute ne signifie pas maîtriser la chimie du corps par l’automédication. C’est se découvrir soi-même et, surtout, écouter ce qui est juste et bon pour soi, efficace dans la quête de l’unité à l’être essentiel, de la joie du cœur, du bonheur de l’âme associé au bien-être du corps. Il appartient à chacun de comprendre et appliquer ces quelques principes fondamentaux et de vérifier par lui-même l’efficacité de cette méthode.

Devenir son propre thérapeute, c’est échapper aux formes agressives de l’égocentrisme. L’effort initial pour sortir de cet enfermement est le premier pas pour créer sa propre réalité.

Découvrir un humanisme spirituel, c’est participer en soi aux retrouvailles entre le Ciel et la Terre. Fondée sur l’empathie et l’harmonie, la méthode engage à élaborer une nouvelle façon de penser. Cela demande de reconsidérer sa place, son rôle, sa responsabilité au sein de la société, afin de trouver les ressources qui libèrent, en Soi. Par bonheur, les avancées scientifiques récemment réalisées dans les domaines issus de la physique quantique, de l’épigénétique ou encore de l’écologie humaine, peuvent accroître notre capacité à désapprendre et à réapprendre.

Une formation, des outils

La formation “Devenir son propre thérapeute”, telle qu’elle est enseignée au Jardin Intérieur, c’est découvrir la puissance de l’intention, du positionnement neutre et de la méditation. Ces trois dimensions de notre activité mentale et spirituelle doivent être expérimentées par chacun jusqu’à faire partie d’une nouvelle manière d’être. Accueillir l’inconnu. Faire confiance à la vision intérieure pour élargir l’intuition, l’approfondissement des nuances d’une pensée véritable. C’est encore adopter de nombreux principes de l’énergétique chinoise dont l’étude de son tempérament et de son contexte. De nombreuses autres matières fondamentales telles que l’anatomie, la physiologie, les ateliers de parole, un journal de recherche etc. et la plupart des cours théoriques sont associés aux pratiques psychocorporelles et énergétiques. La dynamique de groupe est également le terrain idéal à l’apprentissage.

Mais ce livre est conçu pour transmettre au mieux une partie théorique. Je vous engage cependant à mettre rapidement en place une ou plusieurs pratiques présentées dans ce manuel afin d’expérimenter et de vivre la méthode. L’entraînement au positionnement neutre est la clé de voûte de l’ensemble des pratiques visant une amélioration du taux vibratoire et de l’attention nécessaires à devenir son propre thérapeute.

“Ne serait-ce pas la marée de l’océan qui est le véritable thérapeute ? Ouvrir, toutes grandes, portes et fenêtres dans cette maison posée au fond de l’eau et laisser le flux et le reflux de la vie circuler pour nous reconstruire.”

Voici quelques exemples de pratiques que nous avons adopté et que vous pourriez explorer : le mouvement de la respiration embryonnaire, l’écoute des couches énergétiques et des rythmes du corps, notamment le mouvement profond de vie des os, nommé en énergétique chinoise la mer des moelles. Lorsque l’on a pénétré ce corps de l’intérieur, alors le corps émotionnel et le corps mental se révèlent à nous aisément. La connaissance apportée par la conscience de ses propres rythmes vitaux est incommensurable. Cette perception du mouvement de vie est un phénomène connaissant.

“L’action au cœur de l’immobilité. L’immobilité au cœur de l’action”

Au coeur, la méditation…

Si j’ai eu une seule idée dans toute mon existence, c’est bien celle-ci : mettre en relation l’existentiel et l’essentiel en replaçant le geste dans le mouvement. Les portes d’accès à la méditation ne s’ouvrent que très progressivement au cours de l’évolution de la conscience humaine. Le recul d’une vie, c’est très peu pour s’assurer de la validité d’une méthode. Cependant, c’est par dizaines que des élèves ayant fréquenté Lemniscate Processus ont connu un éveil réitéré. Dans une métaphore marine, je pourrais dire qu’ils se sont retrouvés à marcher sur la plage, sur la ligne de démarcation des eaux et du sable. Cette frange subtile et mouvante entre conscience océanique et petite personne marchant sur la terre ferme. Les origines de cette formation se trouvent dans cette promenade méditative entre l’essentiel et l’existentiel.

La méditation m’a montré combien il était nécessaire de développer un positionnement centré pour définir ce que nous voulons afin de réaliser l’essentiel dans la vie de tous les jours.

La plupart des gens doivent se contenter d’approximation en ce qui concerne le suivi de leurs pratiques, c’est pourquoi nous nous sommes donné, au sein du centre de formation, les moyens de vérifier le positionnement juste, l’intention juste, le contact juste, avec soi ou les autres. Cela peut être mis en place d’une façon très pragmatique, méthodiquement sous le contrôle efficace d’un instructeur.

Le positionnement juste,
l’intention juste,
le contact juste.

L’école Lemniscate Processus est née de la méditation et de l’intuition, de la pensée analogique, susceptibles de jeter des passerelles transversales, transfixiantes, transductives, matériels nécessaires à une vision systémique. Lemniscate Processus utilise de multiples techniques de préparation à la méditation selon les besoins de chacun, cet ouvrage présente une introduction à des techniques appropriées selon différents tempéraments.
La méditation est le symbole d’une métamorphose individuelle aussi importante que le passage des énergies fossiles à l’énergie libre, libération de tout pouvoir et autonomisation. Chaque individu a ses forces et ses faiblesses et cherche son chemin. Dans l’accompagnement de personnes si différentes, prendre la responsabilité de devenir instructeur nécessite d’être soi-même un méditant confirmé mais aussi un thérapeute averti.

La relaxation, le Taiji Quan, le Qi Gong, le pranayama, les immersions dans la nature, le stone balance, la marche en conscience, le chant grégorien antique, la calligraphie, le massage Contact and Care, le cranio-sacré, l’harmonisation des centres, le modelage d’argile, le setaï, la danse, le théâtre, l’improvisation, sont autant de portes d’entrée utiles pour que chaque facette des tempéraments soit éclairées et perçues. L’ensemble des techniques adoptées dans l’école et dont je présente un premier niveau dans cet ouvrage ne visent qu’à un but, permettre aux lecteurs et élèves, quels qu’ils soient, de les accompagner vers eux-mêmes.

…et l’attention

Pour conclure, je dirais que le pivot de la méthode est l’acquisition de l’attention propice à l’État méditatif. L’écoute des différents niveaux de Qi dans le corps amène un changement de point de vue sur ce que l’on croit être. Alors, ce que l’on devient est tout autre car notre véritable nature dépasse l’imagination. Mais cela, il faut le découvrir par soi-même.

Je vous souhaite un bon voyage avec cette formation née de la méditation,
pour la méditation,
et la découverte de l’état de félicité qui est joie et liberté,
véritable sortie de l’ignorance.

Bonjour,

depuis le début du confinement je vous propose un programme de rdv sur Zoom, et si possible une rediffusion de ces sessions.

LIEN VERS LA SALLE DE REUNION – ID : 265 215 8828 – mot de passe : lempro2020

Je me propose de vous accompagner tous les vendredis soirs à 19h dans un voyage à l’exploration de la psychoénergétique chinoise, dont je parcours les contrées depuis 40 ans en établissant des ponts entre orient et occident. Une voie de “déconfinement intérieur” pour s’ouvrir à toutes les dimensions de conscience en chacun de nous !

Les autres rdv de la semaine sont liés à de la pratique, je vous y invite :



Conférence du 27 mars – Présentation du manuel de psychoénergétique chinoise

en cours de préparation


Conférence du 3 avril – Présentation des 8 tempéraments de base

✅Introduction à la psychoénergétique chinoise
✅Questionnement sur “qu’est-ce que devenir son propre thérapeute”
✅ Conférence sur l’exploration des tempéraments, par le langage du corps et des pathologies

en cours de préparation


Conférence du 10 avril – B.A-BA de la psychoénergétique chinoise

✅ Quels sont les apports de la psychoénergétique chinoise dans la connaissance de Soi ?
Lou Yan aborde dans cette session la tripartition de l’Homme, la place du psychologique et des différentes formes de conscience.

Prêts à penser et notions abordées durant cette session :


A venir :

Conférence du 17 avril – Du conditionnement à la libération : une voie vers la méditation

Les fonctions énergétiques ont pour base initiale la survie :
✅Comment sortir du conditionnement de notre fonctionnement psychoénergétique et de notre attention à cette modalité instinctive,
pour déployer la méditation ?

Prêts à penser et notions abordées durant cette session :

Conférence du 24 avril – Faire place à l’intuition et l’intelligence du coeur

Adapter la méditation en fonction de son tempérament – Notions de mental, destin, représentation, pratiques énergétiques
Relaxation guidée et méditation de la fleur d’or

Prêts à penser et notions abordées durant cette session :


Conférence du 1er mai – Exploration des pièges du mental

Les écueils dans la méditation – Le mental en tant qu’interface entre léesprit et le psychologique

Prêts à penser et notions abordées durant cette session :


Conférence du 8 mai – Déconditionnement et voyants rouges

Le psychisme doit être respecté – Les voyants rouges du mental – Etude de texte à partir du Manuel de psychoénergétique chinoise

Extrait issu du Manuel de psychoénergétique chinoise de Lou Yan (CHAP 3 – p.324 à p.331)

Pratiques

Bases des pratiques 

Pour une pratique des exercices mentionnés, merci de suivre les quelques indications suivantes : 

Attitude envers vous-même 

Bienveillance, douceur. N’oubliez jamais votre sourire intérieur ! Installez-vous dans un endroit plaisant, si possible proche des arbres, dans le calme et de manière à ne pas être dérangé. Habillez-vous de façon à être à l’aise, de préférence avec des vêtements en fibre naturelle. Pieds nus ou en chaussons (avec talonnettes). 

Règles générales 

Respirez profondément et doucement (hormis pour les Qi Gong où des expirations soudaines sont demandées), faites le calme mental, dans une ambiance de détente, d’ancrage et de légèreté simultanés. 

Des pratiques  

Récurrence 

La règle de base est la régularité. Le temps d’homéostasie étant de 21 jours, essayez de pratiquer un exercice pendant au minimum trois semaines, pour savoir s’il vous correspond. 

Le moment de la journée 

Dès que vous en avez l’opportunité, et au mieux : à l’aube et au crépuscule, mais également au zénith si vous le supportez. Pour les pratiques méditatives, vous pouvez rajouter, au milieu de la nuit, et deux heures avant l’aube. Selon les saisons, les équinoxes et solstices sont des périodes favorables pour renforcer l’effet de la saison. Ne pas pratiquer dans le vent (dispersion). 

Temps de pratique 

Tout dépend de vos capacités et de votre régularité dans les pratiques corporelles. Des indications sont données pour certains exercices, mais de manière générale, commencez par une ou deux minutes par exercice, puis augmentez le temps progressivement, de jour en jour. Au début, pratiquez en faisant des mouvements, ne commencez pas directement avec des postures statiques, vous y viendrez petit à petit. 

Mouvement 

La qualité du mouvement sera donnée par votre capacité de présence et d’attention. Ne pas se focaliser, toujours garder en conscience le sol, les appuis, le Dan Tian (le centre inférieur), l’axe, la respiration, le regard défocalisé, le périnée et le haut de la tête : ceci nécessite lenteur, douceur, régularité et rondeur. Observez l’équilibre haut-bas, droite-gauche, intérieur-extérieur. Alternez vos séances avec des balades, des moments de pratique statique, des moments de libération de mouvements automatiques comme en setaï. 

Visualisation et développement du Yi 

Le Yi fait bouger le Qi. Aidez-vous de cette capacité d’imagination et de visualisation de la circulation des souffles. Pour cela, regardez les trajets des méridiens concernés avant l’exercice (dans ce livre ou d’autres sur le sujet). Pendant l’exercice, suivez le trajet avec votre regard intérieur. 

Exemple d’une séquence de Qi Gong de 40 min 

Commencez par de la marche, le Qi Gong du méridien VB, puis des étirements et/ou des automassages*.
Palming des yeux (3 fois).
Ensuite, pratiquez quelques exercices taoïstes ou postures de yoga, du Yi Gong (10 minutes).
Inclure la série des six Qi Gong (3 minutes par posture) permet de s’assurer de l’efficacité d’une séance, mais cela peut se faire de façon progressive.
Enfin, pratiquez un Qi Gong spécifique (5 à 10 minutes).
Terminez toujours par le Qi Gong n° 2 puis le Qi Gong du méridien VB.
Après une séance de ce type, vous pouvez faire “une toilette taoïste” et une pratique méditative. 

Sensation 

Chaud, froid, picotements, douleurs… Les manifestations peuvent être multiples. Notez-les et partagez ces sensations avec votre enseignant si des désagréments trop importants vous gênent dans votre pratique. 

* Voir Tae Inn, Lou Yan, Éd. de l’Institut des Hautes Études en Arts Énergétiques, 2018 

Qi Gong du méridien de Vessie 

Vessie est le méridien le plus Yang. Il est donc normal qu’il y ait beaucoup de stagnation émotionnelle et qu’il faille le nettoyer quotidiennement. Ce méridien parcourt toute la face postérieure, le long du dos et des membres inférieurs. 

La pratique du Qi Gong du méridien de Vessie peut se faire allongé, assis sur une chaise ou dans la posture de l’arbre (Qi Gong n° 2 ; voir p. 440). Pour un débutant, il faut choisir la posture où l’on a le moins de tensions, pour les raisons expliquées plus bas sur les compensations vertébrales par rapport aux problèmes énergétiques et aux portes à ouvrir. Pour les élèves avancés, c’est, en général, la position classique d’assise qui est usitée, puisque c’est celle qui est en ouverture maximum et qui permet de laisser passer le Qi. 

S’il est trop difficile de faire les deux branches du méridien en même temps, faire un côté puis l’autre. Il est recommandé de faire ce Qi Gong du méridien de Vessie le soir avant de s’endormir, particulièrement pour ne pas sombrer dans des rêves imprégnés des tensions émotionnelles de la journée. Ce Qi Gong est conseillé pour tous les pratiquants souhaitant assouplir le dos et les membres, ainsi que toutes les personnes à l’émotionnel perturbé. De plus, en ce qui concerne la circulation Du Mai-Ren Mai, si le dos est détendu, les vertèbres seront moins sous tension ; la remontée énergétique sera facilitée, ainsi que l’évolution de la conscience. 

Qi Gong du méridien Vessie 

Faire circuler le Qi à partir du coin interne de l’oeil (1V) et suivre** avec l’intention le trajet du méridien Vessie, médian du corps, de haut en bas, à deux travers de doigt le long de la colonne vertébrale, puis au milieu de la fesse et de la cuisse ainsi que de la jambe, puis passer derrière la malléole externe et terminer par la visualisation d’une petite fumée bleue qui sort par le cinquième orteil (67V). Faire ce trajet 3 fois. 

** Le Qi progresse de 2,5 cm par seconde, ce qui est très lent. Votre intention dans le suivi du trajet devra respecter cette vitesse. 

Les Yi Gong 

Mon maître de Taiji Quan a transmis les Yi Gong, traditionnellement tenus secrets au sein des familles, tout d’abord à ses disciples, puis progressivement aux enseignants titulaires, aux stagiaires de son école et enfin au grand public. Si vous n’avez le temps de faire qu’un exercice, faites celui-là. C’est un exercice de premier ordre, simple, qui vous emmènera de grands résultats car il régule le système nerveux, le plexus solaire et ouvre la porte émotionnelle (au milieu des omoplates), d’où son importance. 

Yi Gong n°

Enracinement de l’arbre. Pieds écartés de la largeur des épaules. Genoux fléchis au-dessus des orteils. Neuf appuis du pied (ne pas oublier le bord externe). 

Bras à la verticale, coudes tendus, bouger les omoplates, ne pas les “serrer”. Ne pas lutter face aux tensions. Le mouvement des épaules peut être nécessaire au début mais, petit à petit, les mains plongent dans le Ciel comme les pieds dans la Terre. Les tensions qui emprisonnent les nerfs diminuent peu à peu. Le Yi est le mouvement de la Terre. La Terre est ce qui relie. Les Yi Gong vont donc améliorer ce qui relie : articulations, fascias, tendons, système nerveux. 

À pratiquer quotidiennement, plusieurs fois par jour. Commencer par 3 minutes puis augmenter progressivement. Toujours finir par la pratique d’un Qi Gong n° 2 (voir p. 440). 

Exemple : application pour une meilleure vue 

Selon les principes de mon maître, il faut s’occuper d’abord de son sommeil (nous le verrons dans la partie dédiée aux troubles du sommeil), et ensuite de la lumière

Étant jeune, j’ai porté des lunettes en permanence ; je n’en porte plus, sans intervention chirurgicale ni traitement médicamenteux. 

Il y a plusieurs manières d’être lorsque l’on considère le regard. J’ai appris à changer de point de vue, si j’ose dire, à cet égard, à faire travailler mes yeux aussi selon les principes taoïstes, modifiant la forme de regard adopté, et en appliquant dispositifs et exercices simples. Chaque métier développe un regard particulier. Un sculpteur ne regarde pas de la même manière qu’un archer. D’autre part, le poids des lunettes sur les os du crâne n’en favorise pas leurs mouvements, indispensables pour maintenir une bonne vitalité. 

Pensez toujours que chacun de tous les Merveilleux Vaisseaux privilégie une forme d’attention particulière selon son tempérament. 

Ainsi : 

Quel rapport avec l’amélioration de la vue ? Il s’agit de parvenir à se libérer des attentions partielles pour obtenir une attention totale. Chacun des cinq éléments, des cinq organes, est relié à l’oeil et joue un rôle dans le processus de la vision. Le Foie (élément Bois) est particulièrement lié à : rétine, cônes, batonnets, nerf optique, muscles de l’accomodation. 

Regarder attentivement, en se projetant à l’extérieur, épuise l’énergie du Foie. Laisser la lumière entrer dans l’oeil, sans scruter, sans se projeter, et voir simplement la lumière, nourrit l’énergie du Foie.

Le regard derrière le regard 

Quel que soit notre tendance naturelle et la forme de regard que nous employons, il est bon de s’exercer aux autres formes de regard, aux autres formes d’attention, et finalement parvenir à se libérer des attentions partielles pour obtenir une attention totale. C’est le regard derrière le regard. Il ne s’agit pas de regarder mais de voir. 

Pour s’exercer à cela, laissez la lumière entrer dans l’oeil, sans penser à ce que vous voyez, une sorte de contemplation Yin. Ceci a pour effet de nourrir l’énergie du Foie au lieu de l’utiliser. La qualité de présence est améliorée et l’oeil ne se fatigue pas. Lorsqu’on est dans cet état de perception et d’intelligence des situations, bien que l’on ne scrute pas, on perçoit très précisément ce qui est. 

L’oeil est sous la dépendance du Foie. Mais tous les méridiens et organes ont un écho dans l’oeil. Chaque forme de mémoire est en rapport avec les muscles des yeux. Cela signifie que l’oeil est vraiment central d’un point de vue de la personnalité, de la forme d’intelligence***

En tout état de cause, cet état Yin de l’oeil est la première chose qui peut soulager la fatigue oculaire. 

Les yeux et l’ordinateur 

En travaillant devant un ordinateur, il est nécessaire de faire une pause toutes les heures pour regarder au loin et sortir le nez de son écran. Très utiles aussi, les lunettes filtrant la lumière bleue. Pour ma part, je ne tape plus sur l’ordinateur depuis longtemps, mais je dicte en regardant au loin. 

Les lunettes à trous 

Il existe aussi des lunettes à trous (en nid d’abeille). Elles obligent l’oeil à exercer de micromouvements qui détendent les muscles des yeux. Lorsqu’il devient supportable de les porter et qu’il n’y a pas de douleurs oculaires, c’est que l’état de tension des muscles oculaires a diminué. 

*** Voir les techniques EMDR de déprogrammation des traumatismes par les mouvements oculaires. 

Le palming de la toilette taoïste 

Dans la toilette taoïste****, il y a une manoeuvre reprise dans le yoga des yeux et préconisée par A. Huxley, l’écrivain quasi aveugle qui recouvra la vue par ces exercices. Le plus connu est le palming. 

Ici, je ne détaillerai pas les exercices phosphéniques qu’il convient de pratiquer en ayant un suivi individuel. 

L’effet placebo 

Dans le cas d’autoguérison, il se passe quelque chose que Joe Dispenza décrit avec pertinence. Toujours est-il que cela vient de l’intérieur du malade, le processus d’autoguérison s’instaure par la conviction absolue*****. Cette conviction n’a rien à voir avec une croyance ou la foi. Elle peut être un concours de circonstances fortuites absolument incroyables. Néanmoins, le dénominateur commun de toutes ces autoguérisons est la conviction absolue que la guérison est réalisée

Dans le langage de l’énergétique chinoise, il faut prendre soin des trois trésors : Jing, Qi et Shen, pour la prévention et dans la guérison à n’importe quelle étape de l’enfoncement des phases énergétiques. De la bonne santé jusqu’au cancer, il faut respecter les mêmes principes et les utiliser de la même manière

**** La toilette taoïste, Tae Inn (Do in en japonais), que j’enseigne est issue de la transmission de mon maître avec des pratiques complémentaires de la digitopuncture, des méthodes d’automassage et de reprogrammation. 

***** Joe Dispenza cite des cas de guérison et d’aggravation dans son livre Le placebo, c’est vous Ariane, 2015. Voir aussi interview Claude Corse pour www.alternativesante.fr : www.youtube.com/watch?v=wp6tM8uQyQo

userhomeuploadphoneenvelope linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram